Concept vélo pour notre commune

Publié le

Une quarantaine de participants à la réunion "déi gréng" pour un concept vélo

Le 28 février 2013, une quarantaine de citoyens intéressés, parmi lesquels M. le député Claude Adam, participèrent à la soirée "un concept vélo pour la commune de Kopstal" organisée par déi gréng à la salle polyvalente à Bridel.

Sur une quinzaine de panneaux explicatifs, les participants purent se renseigner aussi bien sur les tracés proposés (voir document en annexe) que sur des sujets directement liés à la réalisation de pistes cyclables: législation, revêtement, protection de la nature, réseau des pistes cyclables existantes aussi bien au niveau national que des les communes voisines, relief.

Pendant une demi-heure environ, M.Christophe Reuter, conseiller déi gréng à Kopstal, fit une présentation à base de projections vidéo. Il rappela que depuis des années, voire des décennies, des citoyens de la commune imaginaient des pistes cyclables et avaient pour certains d'entre eux même entrepris des démarches, hélas encore infructueuses, afin d’en faire réaliser. Déi gréng avaient rassemblé toutes ces idées de tracé et les avaient intégrées dans un réseau que les participants de la soirée étaient invités à améliorer.

M.Reuter expliqua d'abord pourquoi le moment était propice à l'élaboration d'un concept vélo dans la commune de Kopstal: 1. La stratégie pour une mobilité douce (MODU) présentée par le gouvernement actuel promeut un accroissement de la mobilité douce de 13% (2009) à 25% en 2020. 2. La commune de Kopstal prévoit d'achever son nouveau plan d'aménagement général (PAG) en 2013, qui devra tenir compte du concept cycliste. 3. Les prochaines élections communales n'étant qu'à l'horizon 2017, une coopération constructive au niveau communal entre des différents groupes politiques devrait être possible.

Une carte montrant à quel point Kopstal et Bridel, si proches de Luxembourg-ville, ont la chance d'être entourés de ceintures vertes protégées (Natura 2000 et réserve naturelle "Mamerdall"), circonstance essentielle pour la qualité de vie dans nos localités, montra qu’à l'évidence toute piste cyclable passant par notre commune ne pourrait être réalisée qu'en concertation étroite avec les administrations et les organisations chargées de la protection de la nature. Ceci fut illustré de manière quelque peu humoristique mais instructive à l'aide de la libellule "cordulégastre annelé" (gestreifte Quelljungfer) qui habite les sources de la vallée de la Mamer. Après avoir présenté le problème de la traversée de ruisseaux par une éventuelle piste cyclable, M.Reuter montra plusieurs solutions techniques qui satisferaient aussi bien les besoins de ces magnifiques animaux que des cyclistes. M.Reuter rappela aussi que toute piste non munie d'un revêtement ferme n'existerait que sur le papier, puisqu'un vrai accroissement de la mobilité douce ne serait possible que si les personnes avaient la possibilité de traverser la forêt proprement.

Une fois les quatre tracés ainsi que leur mise en réseau montrés à l'aide d'une animation vidéo (résumé dans le document en annexe), les participants passèrent à l'activité principale de la soirée. À l'aide de formulaires et de cartes prévus à cet effet, ils documentèrent leurs propositions d'amélioration du concept présenté par déi gréng. Un certain nombre de participants s'inscrivit pour le groupe de travail qui se chargera, au cours de deux réunions à venir, de finaliser le concept vélo en vue de sa présentation au conseil des bourgmestre et échevins. Comme il se dut pour un groupe de cyclistes avertis, la soirée se conclut par des mesures préventives de la déshydratation.